Worshop & Picnic avec Ukulelezaza, dimanche 5 aout Paris Xè

le Top 5 est fier de vous proposer un rendez-vous exceptionnel à Paris dimanche 5 août :

Workshop Ukulelezaza 11h-12h30 @Presentperfect 75010 Paris

Nous sommes invités par Present Perfect dans leurs locaux parisiens dans le 10ème arrondissement.
48 rue d’Enghien dans le 10e arrondissement , métro Bonne-Nouvelle.

Ukulele Zaza est un super joueur de ukulélé et un pédagogue confirmé
Je ne vous parlerai pas de ses multiples vidéos, de ses concerts, de ses songbooks, car tout un fil lui est consacré !

Il nous propose un atelier au choix autour
– des triolets et de toutes les variétés qu’ils apportent
– des rythmes swings
90 minutes entre joueurs pour un moment privilégié de partage et d’échanges sur notre instrument favori !

billet standard 20 €, billet “early bird” (réservation avant le 14 juillet) 15€, billet Top5 15€

Billeterie En Ligne

Session de restitution/ de 13h30-16h avec Ukulelezaza
soit en extérieur dans un cadre bucolique si la météo le permet (apportez votre picnic)
soit @Presentperfect 75010 Paris

Nous proposons 25 places, on espère que cet évènement vous plaira et que vous serez disponibles début aout !

Un grand merci à ukulele zaza, krouk, bernie, xavier01 & Present Perfect qui nous permettent l’organisation de cet évènement sympathique !

Objectif ? Madelon 2018 !

Pour la Madelon, il nous faut des joueurs de ukulélé, des chanteurs, des choristes, des bassistes, des chorégraphes, des danseurs…

Et un répertoire !

Les partoches sont publiées au fur et à mesure sur le songbook sur http://partoches.top5.re

C’est le requin ukuléliste dessiné par Isabelle pour Top 5 qui illustre la couverture !

Voici une playlist youtube pour écouter les morceaux en ligne… La pub en bonus nous est offerte par Google !

Pour savoir qui joue quoi sur chaque morceau, voici l’accès à la feuille en ligne pour les équipes des 18 morceaux

Inscrivez-vous !

Badge 2017

La Madelon mode d’emploi

Sur la petite scène

Petite sono avec un ou deux micros et des petites enceintes fournie par la mairie.
On prévoit de venir avec quelques amplis uku pour compléter. Si vous avez un ampli à pile, c’est le moment de le sortir !
Ne pas oublier le câble jack et l’accordeur.

On prévoit un pupitre uku rythmique, un pupitre uku solo, un pupitre uku basse, et bien sûr un pupitre chant. C’est toujours mieux de connaître les morceaux par cœur avant de monter sur scène ! il vaut mieux prévoir des pinces à linge pour éviter que les feuilles ne s’envolent… Mais de toutes les façons, les feuilles s’envoleront quand même, il vaut vraiment mieux ne pas trop compter dessus et apprendre les morceaux par cœur ! Les pupitres doivent être positionnés de façon à ne pas cacher les instruments.

Recommandation aux chanteurs : par coeur o-bli-ga-toire ! L’interprète ne devra pas être caché derrière un pupitre les yeux baissés. Il doit regarder le public en face. Et forte recommandation : celui qui chante ne joue pas. Sauf pour ceux qui y tiennent absolument, mais attention, c’est très difficile de gérer à la fois le chant, l’instrument, les conditions du concert ( “je m’entends pas chanter”, “je m’entends pas jouer”, les feuilles s’envolent, “le bassiste est saoul”, “le public chahute”) et le trac !

Sur la petite scène, on a beaucoup de passants, il peut y avoir des interactions avec le public. Il est probable que la place se libère et que l’on puisse déborder un peu, et on a généralement un peu plus de temps que su la grande scène. Des morceaux bonus sont envisageables.

Pas de loge, donc on fera une version light côté costume.

Sur la grande scène

On limitera le nombre d’instruments à brancher pour éviter de passer trop de temps en réglage. Du coup, vous risquez de ne pas jouer sur votre instrument habituel, mais sur celui d’un copain ! On prévoit habituellement 4 ukus : basse, ténor, concert, soprano, et deux micros voix. On bénéficie d’une sono pro avec ingés son et lumière… Le son est au top, et si tout va bien on peut même s’entendre sur scène. Prévoir un morceau pour les balances avec basse, rythme, solo, chant et coeurs.

il y a des loges côté jardin pour se changer. Prévoir tous les accessoires dans l’ordre pour pouvoir se changer rapidement.

On privilégiera les morceaux sur lesquels nous sommes le plus à l’aise, les plus entrainants, les plus festifs, les plus “grand public”.

Badge 2016

Pour les créatifs plastiques, nous lançons un appel pour un nouveau graphisme pour le badge de la Madelon édition 2018 !

Les propositions seront soumises au vote des adhérents jusqu’au15 mai.

Badge 2015

 

Pour les participants des concert de fin d’année, proposez votre(vos) morceau(x), votez pour ceux que vous souhaitez jouer ici : Petit Sondage En Ligne

Le calendrier des concerts pour les membres, c’est ici.

Atelier Changement de tonalité – S04E15

Petit récap’ sur la soirée du 17 janvier animée par Arnal :

Pour faire suite à l’excellent atelier de Xavier de la semaine dernière sur le titre de Gainsbourg “Comme un boomerang” qui nous a conduit à en écrire une partoche respectant les X commandements de la partoche Top 5.

Nous répondrons donc à ces angoissantes questions que cet atelier a suscitées chez nous :

  • Comment trouver la tonalité ?
  • Pourquoi changer de tonalité ?
  • Comment changer de tonalité ?

Prélude : les notes de musique

Si je vous dis : Do ré mi fa sol la si do ! Qu’est-ce que ça évoque pour vous ?

  • Les notes de musique
  • La gamme de Do
  • La gamme de do majeur

Entre certaines notes, les dièses et les bémols :

par exemple, entre le do et le ré, une note que l’on pourra appeler soit do dièse (ou C#), ou ré bémol (Db).

Sur instrument, voilà ce que ça donne :

  • à gauche, sur un clavier de piano
  • à droite ; la corde de Do, et les notes que l’on obtient tout au long du manche

On remarque qu’il y a deux exceptions : pas de note entre le Si et le Do, pas de note entre le Mi et le Fa.

On n’aura donc pas de Fa bémol ni de Mi dièse, pas de Do bémol ni de Si dièse.

 

Comment connaître la tonalité ?

Un bon indice : le premier et le dernier accord du morceau… Si on démarre, comme pour la chanson « Comme un boomerang », en sol mineur, et que l’on finit en sol mineur, il y a fort à parier que l’on soit en sol mineur !

Si, en écrivant une mélodie, on constate qu’il n’y a ni dièse ni bémol, on est en do majeur ou en la mineur… S’il y a un dièse, on est en Sol majeur ou mi mineur… On ne reviendra pas sur le cours sur les tonalités majeures et mineures, le cycle des quintes vues avec Simon l’année dernière.

 

 

Dans notre morceau, on commence par un sol mineur, on finit par un sol mineur, et le sol mineur est l’accord le plus utilisé.

En observant la mélodie, on peut remarquer le Si bémol, contenu dans la gamme de Sol mineur, ainsi que le Mi bémol. en effet, en sol mineur, nous avons deux bémols, , le si et le mi (ci-dessous, le sol mineur est à “dix heures” dans le cycle des tonalités).

 

 

Pourquoi changer de tonalité ?

  • Pour adapter une chanson à sa voix
  • Pour faciliter le jeu sur l’instrument
  • Pour permettre le jeu d’une mélodie sur l’instrument

 

Regardons ce tableau des tessitures de chant :

 

On remarque que la mélodie est adaptée pour une soprano, mais bien moins pour une mezzo-soprano, et inadaptée pour une chanteuse alto.

On va donc par exemple changer de tonalité pour adapter une chanson à la voix du chanteur.

On verra que certaines tonalités sont aussi plus ou moins faciles pour l’instrument.

On pourra donc changer la tonalité du morceau original pour convenir à la fois à la voix du chanteur et que les accords soient accessibles au ukulélé.

Comment changer de tonalité ?

On a vu que la gamme de do majeur, que tout le monde connait, commence et finit par un do. C’est pour indiquer qu’après le si, on continue. Ce n’est pas une ligne droite, c’est un cercle. Je vous propose donc une roue pour la tonalité, avec  C D E F G A B. En la faisant pivoter, on peut trouver la correspondance entre la tonalité de base (disons, sur le cercle interne), et la nouvelle ( mettons, sur le cercle externe).

Pour se reposer l’esprit, je vous propose de faire vous-même votre roue de tansposition avec des ciseaux et une attache parisienne ! Vous pourrez la personnaliser en mettant les dièses et les bémols.

RoueTonalités (fichier pdf à télécharger)

Maintenant, pour la mise en application, je vous propose d’écrire la grille de « Comme un Boomerang », que nous avions prise dans sa tonalité originale, en Sol mineur, vers les tonalités mineures de la, si do, ré, mi et fa. Bien sûr, vous pouvez vous aider de la roue de transposition !

Une feuille “Fiche de Transposition” vous permettra de noter vos transpositions.

Mise en commun en écrivant au tableau :

 

Quelle tonalité semble facile à jouer au ukulélé ?

on remarque que la tonalité de La mineur (Am) propose des accords faciles pour la chanson au ukulélé : Am C D F Am E7 Am Am

La tonalité de Do majeur (C) et sa relative La mineur (Am) seront souvent les tonalités les plus sympas pour le ukulélé, notre instrument étant, comme le piano, un instrument taillé pour jouer les morceaux en do majeur.

Quelle tonalité semble difficile à jouer au ukulélé ?

On remarque que les tonalités de Fm avec ses Ab Bb Db ne nous donnent pas trop envie, ainsi que la tonalité de Cm avec ses Eb et Ab…

On joue donc la chanson sur trois tonalités différentes :

Deux couplet en Sol mineur (Gm) , la tonalité originale

Deux couplets en Mi mineur (Em), une tonalité bien différente

Deux couplets pour finir en La mineur (Am), la plus facile au ukuélélé.

On remarque que dans le groupe, ce ne sont pas les mêmes qu’on entend le plus sur toutes les tonalités !

Récré : les Faces A de Top 5

En apéro, on déchiffre “Ma petite entreprise“d’Alain Bashung, dans l’idée de faire une vidéo la semaine prochaine pour participer au jeu thème du mois du ukulélé, sur le thème “calendrier”.

On travaille notre cahier (version 2) des succès de Top 5 à enchaîner, avec un zoom sur 4 chansons

 

Sur chaque morceau, on revient sur la façon de strummer, sur les variations entre couplets et refrains.

Atelier écriture de partoche – S04E14

Petit récap’ sur la soirée du 10 janvier animée par Xavier & Arnal :

Petite tablature, Atelier rédaction de partoche, Récré

Petite Tablature

Nous revoyons comment jouer une mélodie au ukulélé en s’appuyant sur une tablature.

Notée au tableau, nous la suivons étape par étape :

  • on joue tout d’abord la première note
  • on enchaîne ensuite la première et la seconde note
  • on enchaîne ensuite les trois premières notes…

Arrivés à la moitié de notre tablature, on constate que la mélodie reprend comme au début : il n’y a que la fin qui change.

Pour terminer, on enchaîne toute la tablature.

Atelier rédaction de partoche

On s’appuie sur l’article « la bible de la partoche » de Top 5.

Nous allons tenter d’écrire la partoche pour le morceau « Comme un Boomerang » de Serge Gainsbourg.

On écoute le morceau, et on essaye de découvrir la grille.

On remarque que le morceau semble appuyé sur une mélodie qui descend et remonte :

Sol, Fa, Mi, Mib, Ré, Ré, Fa#, Sol

Le Sol majeur ne paraît pas convenir, mais le Sol mineur paraît un bon départ !

Pour le second accord, le sol mineur 7è semble presque convenir… en posant un doigt supplémentaire, on trouve le Si bémol qui est parfait ! Troisième accord, le Do sonne impeccable…

En cherchant la mélodie, on trouve la tablature suivante :

Comme par hasard, les notes de la mélodie du couplet correspondent parfaitement aux accords de trois notes de Gm (mesure 3) Bb (mesure 4), C (mesure 5), Eb (mesure 6), Gm (mesure 7), D (mesure 8) .

Nous avons la grille  ! Gm Bb C Eb Gm D Gm Gm

On cherche le tempo grâce à une appli métronome, on trouve 114 BPM.

On décide d’un strum simple : 1 coup vers le bas pour chaque accord.

En se repérant sur le texte, on cherche où tombent les changements d’accords…

En fait, c’est sur le début de chaque ver. Pas compliqué.

Il ne reste plus qu’à reporter les diagrammes, les accords, le titre, le tempo.

Bientôt la version en ligne sur http://partoches.top5.re !

Une jolie vidéo de Xavier sur la restitution du morceau en fin de séance :

Récré : les Faces A de Top 5

On teste notre cahier (version 2) des succès de Top 5 à enchaîner :

On remarque un petit coup de flou sur “highway to hell” ainsi qu’un petit coup de mou sur “voyage en Italie”. On note une réclamation pour intégrer “Ukulélé Lady” injustement écarté.

En moins d’une heure, autour de trois pupitres, on a enchaîné sans peine les 15 morceaux, et tout le monde pu chanter, jouer du uke, et taper du pied !

Copinage – Lionel Hubert

Lionel est venu croiser la route de Top 5 à l’été 2017, en venant jouer avec nous lors d’une rencontre improvisée autour du stand de l’UNICEF sur les aimables pelouses ensoleillées de la Madelon. Il nous a ensuite accompagnés en studio pour suivre l’enregistrement du morceau Higher & Higher dont il assure ensuite le mixage, après avoir fait une intervention en mode Masterclass sur le thème du rythme.

On vous en dit un peu plus sur Lionel et ses multiples activités musicales et artistiques.

Le groupe UKE

Tout d’abord trio ukulélé / basse / percus, puis duo ukulélé / percus, ce groupe a proposé une recherche d’horizons inédits pour le ukulélé sur des scènes internationales (Etats-Unis, Canada, Australie…).

On peut en avoir un aperçu sur la chaîne youtube du groupe.

On peut retrouver des enregistrements sur le site BandCamp.

Du ukulélé et des percussions tour à tour indiens, swing, toujours créatifs et inspirants !

La chaine Youtube

Lionel anime également des podcasts, un instagram, et une chaîne youtube créative et multimédia où il raconte un peu tout : la musique, les états d’âme, des techniques musicales, des tutos vidéos ou musicaux, de la critique littéraire… et même la première session de Top 5 en studio pour “higher and higher” !

En moins de deux ans, une centaine de vidéos, dont un voyage en ballon, une auto-interview, des réflexions philosophiques autour d’une basse à 7 cordes, une chronique de la vraie vie de musicien sur un concert, une introduction au konnokol

Une chaîne à laquelle il est conseillé de s’abonner quand on aime être sans cesse étonné et inspiré !

Minnie Valentine & The Trouble Makers

On retrouve les duettistes de U.K.E.dans le rôle des “Trouble Makers” : guitare jazzy à souhait, et mini-batterie pour accompagner Minnie Valentine à la voix langoureuse. A découvrir sur bandcamp. Une ambiance de chanteuse de charme des années 50 qui ferait sortir les yeux du loup de Tex Avery dans une formule jazz intimiste ! Un petit plaisir à déguster on the rocks  ! Le Cd est à commander et sera parfait comme cadeau de Noël voire pour la nouvelle année !

The Whishing Machine

On retrouve une autre facette de Lionel dans ce duo électro (pas de ukulélé ici), à découvrir sur bandcamp.

Bonus :

Une interview du 31 janvier 2018 à la maison du citoyen :