Mamma mia ! Quel beau tuto !

L’équipe de Top 5 a bravé les averses pour filmer un tuto enthousiasmant entre deux gouttes de pluie. “Génie du riff” ? “Prince du strum” ? Peut-être pas vraiment, mais à Top 5 on aime encourager les bonnes volontés, alors, gloire à Gauthier :

Et parfois, la bande-annonce est mieux que le film 🙂

Intro, gimmick, solo, strum… tout est là !

Après ce déluge d’éloges ( c’est beau, on dirait du Bashung), voici le tuto à proprement parler (merci à Ben’s ukulele road trip):

0:00 présentation des 3 parties de l’intro

1:03 : le strum de l’intro B  B H B H B H

2:03 : le gimmick de l’intro

3:08 : le solo de l’intro

4:34 : le rendu du strum + solo

4:50 : le premier couplet (strum)

5:42 : le riff sur le couplet

6:35 : rendu du riff + strum sur le couplet

6:58 : dernière phrase du couplet (strum)

7:20 : refrain

8:28 : conclusion

Partoche

La partoche officielle de Top 5 est ici.

N’hésitez pas à faire un tour sur notre site de partoches avec des partoches bio élevées en club de ukulélé, c’est ici que ça ce passe : http://partoches.top5.re

On sent l’atmosphère du premier festival d’Auvers sur Oise qui a été propice à la réalisation de ce tuto !

Fallait pas Commencer – la version Top 5 de ce succès de Lio !

Sur ce morceau, nous aurons cinq parties :intro, ponts, couplets, refrains,  et final. On parlera ici des grilles, du strum et des chœurs.

Surtout, n’oubliez pas que notre partoche est ici, indispensable pour suivre la suite !

Voici ce que ça donne en gros :

Introduction

La suite d’accords est la même que pour le couplet, mais avec un tempo plus lent. Pour le strum, on se contentera d’égrener l’accord avec le pouce une seule fois vers le bas de façon mélancolique.

Tranquille tranquille !

Pont

Au ukulélé, on va jouer A A A A7

Voici une version cool de ces accords :

Pour ceux qui n’ont pas peur de décoller du bas du manche, voici une version avancée qui en jette plus !

On passe de la frette 0 (accord de La classique) à la 4 ( forme du Fa) puis à la 9 ( forme du ré, avec la première corde à vide, puis avec le petit doigt pour faire la 7ème),

Pour le strum, c’est pas compliqué, on gratte en même temps que le chant : une syllabe = un coup de ukulélé.

Couplet

Pour le couplet, on reste sur la même alternance d’accords que pour l’intro. Un strum possible est de jouer comme pour l’intro. C’est ce que fait la guitare dans le morceau original. Un strum parfait pour les débutants !

Un autre strum possible est celui indiqué sur notre partoche, sur du bas, bas haut, haut, bas.

Refrain

Pour le strum, on propose le même que sur le couplet pour les accords D G DG.

Pour le Bm, on va donner seulement deux coup, marquer une pause, puis un seul coup sur G, comme sur A.

Final

Après le pont rappelant twist & shout, voici le final rappelant la Bamba !

Le strum pourra être plus libre, mais voici la base : [D] bas bas [G] bas haut [A] bas

Les choeurs !

Sur le pont, on va faire intervenir les choeurs suivants, à 4 voix :

Quoi ? C’est pompé sur “Twist and shout” des Beatles ?

Pas du tout ! C’est pompé sur “let’s dance” de David Bowie !

Pour les couplets,on pourra tester trois voix : medium, aigüe, grave

voici la première voix en vidéo (médium) :

Voici un enregistrement de la chanson avec les chœurs médium joués au clavier et mis en avant  (sur les couplets 1 et 3, mais pas sur le 2) :

Seconde voix des chœurs qui pourrait être jolie avec des voix à l’aise dans les aigus.

Voici un enregistrement de la chanson avec les choeurs “aigüs” joués au clavier et mis en avant  ( pas sur le couplet 1, mais sur les couplets 2 et 3) :

Troisième voix pour des chœurs dans les graves !

Pour ces choeurs, voici également une version du morceau ou la partie “choeurs graves” est jouée au clavier et mise en avant :

Tico Tico : notre arrangement sous l’emprise de Patricia !

Lors de notre rencontre avec Patricia, nous avons mitonné un arrangement spécial ukulélés pour le morceau “Tico Tico”. Notre partoche est ici.

Le rendu audio de la répète avec Patricia (dont on entend les interventions):

(mon enregistreur a fait sauter deux  -trois notes de la mélodie à chaque fois)

Introduction

Nous ferons en introduction le début de la mélodie.

Pour faire participer tout le monde, on se découpe le travail en trois !

Groupe 1 : les trois premières notes (niveau intermédiaire)

Groupe 2 : les deux premières “réponses” (niveau facile)

On jouera les 5è cases et 4è cases sur la première corde (A ou la)

Groupe 3 : la fin de la phrase (niveau avancé)

On jouera les 8 dernières notes :

Les 3 parties de l’introduction bout à bout

Pour se faire une idée, en attendant de filmer le groupe à l’oeuvre, voici les 3 parties bout à bout :

Strum 1 – refrains ( “tico tico par ci…”)

Grille : Dm A7 A7 Dm Gm Dm E7 A7 (block)

Motif : Bas Haut, Haut,  Haut Bas Haut

Strum partie 2 ( couplet “on dit souvent…”)

Grille : F C7 C7 F F Gm C7 F

Strum alternatif partie 2 : percussion en accord Z

Final

Pour finir le morceau, on répète la dernière phrase du refrain,

“de sa moustache en crocs lustrée de gomina, il fait rêver tous les jupons de l’Alhambra”

on reste suspendu en trémolo sur l’avant-dernier accord,

et on termine par trois coups “cha cha cha” sur le ré mineur, en étouffant bien après avoir joué.

Basse

Les temps à marquer pour la basse sont le 1 et le “et” après le deux…

Exemple avec des notes à vides :

 

 

 

La bible de la partoche ukulélé

une partoche

Suite aux nombreux échanges  sur le sujet, voici un petit article (que l’on pourra enrichir) sur les méthodes, outils, conseils pratiques pour réaliser une belle partoche ukulélé à imprimer.

Ici, on appellera “partoche” un document qu’on peut poser sur un pupitre et qui permet de chanter une chanson en s’accompagnant au ukulélé. Ce n’est pas une “vraie” partition, ni une grille

une grille

Les strummers préfèreront une grille, dans un document pleine page,

une partition

les solistes aimeront leur partition.

La partoche, permet de partager la chanson avec les copains ukulélistes, bien ficelée, elle permet que tous puissent suivre sur une chanson qu’ils ne connaissent pas.

Un modèle de document (au format word) qui respecte les 10 commandements : PourUneAmourette

Les X commandements de la partoche

I – Le titre du morceau et son interprète tu indiqueras

Oui, c’est pratique d’avoir le titre tout de même ! Plutôt que d’indiquer l’auteur, on indique l’interprète qui nous inspire. “La vie en rose” façon Edith Piaf ou façon Grace Jones, c’est plus plus la même chanson ! Et puis “Pink Martini” c’est plus parlant que “paroles China Forbes et musique Thomas M. Lauderdale “.

II – Les paroles en gros tu écriras

“Plus c’est gros, plus ça passe”. Il faut se souvenir de  cette maxime ! Plus on aura rempli la page avec des paroles en gros caractères, plus ce sera lisible. Si une fois le document fini, il reste du blanc… augmentez la taille de la police !

S’il y a une grille dans votre document… elle est certainement trop petite pour être exploitée… Il vaut mieux faire deux documents : une grille et une partoche, qui, chacun, seront bien plus lisibles.

III – Les syllabes sur lesquelles tombent les accords en gras et souligné tu signaleras

Il est préférable de repérer sur quelle syllabe des paroles tombe l’accord et de la mettre en évidence. Si l’accord ne tombe sur aucune parole, ménager un espace un peu plus grand entre les mots. Cela permet au joueur de mieux se repérer.

IV –Au-dessus de cette syllabe, l’accord tu plaqueras

Il est préférable d’écrire l’accord en notation internationale : “C” pour “Do majeur”, “CM7” pour Do majeur septième majeure… En cas de doute, vérifier sur un dico en ligne ou papier que la notation est correcte.

V – Un accord par mesure tu indiqueras

Si sur un morceau, le “Do” dure 4 mesures, il est préférable d’indiquer  “C  ” 4 fois, où à la rigueur ” C % % %”, le “%” signifiant “même accord que le précédent”. Ceci permet de mieux se repérer sur la durée des accords. Si deux accords s’insèrent dans une même mesure, on indiquera (comme dans les grilles) le symbole ” / ” entre eux.

VI – Un diagramme de chaque accord tu accoleras

Il est préférable d’afficher un petit diagramme de chaque accord utilisé dans le morceau, ou, du moins, tous les accords les moins connus.

Des diagrammes sont disponibles sur https://ukulele-chords.com , http://ukuchords.com, ou chez http://www.tontonremy.com

Vous pouvez également utiliser la petite appli java faite maison : http://medina.arnaud.free.fr/documents/ukulele/uku.0.1.5.jar qui générera des diagrammes suite à la saisie d’une grille.

VII – Le strum et le tempo tu afficheras

Bien qu’il n’y ait pas qu’une seule manière de strummer sur un morceau, il est utile de proposer un strum, de rappeler la mesure (4 temps, 3 temps..) et le tempo ( BPM du métronome). Pour le strum, on peut utiliser une grille des temps de la mesure, et indiquer les coups (vers le bas ou vers le haut).

Exemple : le strum de Salade de fruits, où chaque case représente une croche de la mesure à 4 temps.

En bonus, on peut indiquer la première note du chant du morceau.

VIII – A la communauté Top 5 ta partoche tu soumettras et les modifications tu apporteras

Une fois la première version de la partoche faite, reste à la tester avec les copains de Top 5. Avec parfois beaucoup de bienveillance, ou parfois des insultes à peine voilées, ils vous feront très vite comprendre ce qui cloche dans votre partoche. Prenez en compte toutes les remarques pour l’améliorer. Le but est que la partoche permette facilement de suivre le morceau. Important, prévoir un emplacement pour la version ! Ceci permettra aux ukeurs de s’assurer qu’ils sont bien en possession de la dernière version de la partoches.

IX – Un logo top5 qui préserve la planète et les cartouches d’encre tu joindras

On évitera les illustrations, les gros titres trop remplis qui vident les cartouches d’encre. Voici deux petits logos noir & blanc qui feront resplendir la réputation de notre association dans le monde du ukulélé !

X – Sur le site top 5 tu publieras

Avec ton compte, ou en passant par un relais, tu mettras ta partoche sur le site pour la rendre accessible à tous ! http://partoches.top5.re

Every breath you take

Pour jouer ce classique  :

un ukulélé pour jouer les arpèges du morceau original à la guitare : tablature

Une partoche pour chanter le morceau en strummant

 

Ici un trio de ukulélés reprennent le morceau :

 

Une version longue pour écouter le morceau pendant 8 minutes :