Fallait pas Commencer – la version Top 5 de ce succès de Lio !

Sur ce morceau, nous aurons cinq parties :intro, ponts, couplets, refrains,  et final. On parlera ici des grilles, du strum et des chœurs.

Surtout, n’oubliez pas que notre partoche est ici, indispensable pour suivre la suite !

Voici ce que ça donne en gros :

Introduction

La suite d’accords est la même que pour le couplet, mais avec un tempo plus lent. Pour le strum, on se contentera d’égrener l’accord avec le pouce une seule fois vers le bas de façon mélancolique.

Tranquille tranquille !

Pont

Au ukulélé, on va jouer A A A A7

Voici une version cool de ces accords :

Pour ceux qui n’ont pas peur de décoller du bas du manche, voici une version avancée qui en jette plus !

On passe de la frette 0 (accord de La classique) à la 4 ( forme du Fa) puis à la 9 ( forme du ré, avec la première corde à vide, puis avec le petit doigt pour faire la 7ème),

Pour le strum, c’est pas compliqué, on gratte en même temps que le chant : une syllabe = un coup de ukulélé.

Couplet

Pour le couplet, on reste sur la même alternance d’accords que pour l’intro. Un strum possible est de jouer comme pour l’intro. C’est ce que fait la guitare dans le morceau original. Un strum parfait pour les débutants !

Un autre strum possible est celui indiqué sur notre partoche, sur du bas, bas haut, haut, bas.

Refrain

Pour le strum, on propose le même que sur le couplet pour les accords D G DG.

Pour le Bm, on va donner seulement deux coup, marquer une pause, puis un seul coup sur G, comme sur A.

Final

Après le pont rappelant twist & shout, voici le final rappelant la Bamba !

Le strum pourra être plus libre, mais voici la base : [D] bas bas [G] bas haut [A] bas

Les choeurs !

Sur le pont, on va faire intervenir les choeurs suivants, à 4 voix :

Quoi ? C’est pompé sur “Twist and shout” des Beatles ?

Pas du tout ! C’est pompé sur “let’s dance” de David Bowie !

Pour les couplets,on pourra tester trois voix : medium, aigüe, grave

voici la première voix en vidéo (médium) :

Voici un enregistrement de la chanson avec les chœurs médium joués au clavier et mis en avant  (sur les couplets 1 et 3, mais pas sur le 2) :

Seconde voix des chœurs qui pourrait être jolie avec des voix à l’aise dans les aigus.

Voici un enregistrement de la chanson avec les choeurs “aigüs” joués au clavier et mis en avant  ( pas sur le couplet 1, mais sur les couplets 2 et 3) :

Troisième voix pour des chœurs dans les graves !

Pour ces choeurs, voici également une version du morceau ou la partie “choeurs graves” est jouée au clavier et mise en avant :

Tico Tico : notre arrangement sous l’emprise de Patricia !

Lors de notre rencontre avec Patricia, nous avons mitonné un arrangement spécial ukulélés pour le morceau “Tico Tico”. Notre partoche est ici.

Le rendu audio de la répète avec Patricia (dont on entend les interventions):

(mon enregistreur a fait sauter deux  -trois notes de la mélodie à chaque fois)

Introduction

Nous ferons en introduction le début de la mélodie.

Pour faire participer tout le monde, on se découpe le travail en trois !

Groupe 1 : les trois premières notes (niveau intermédiaire)

Groupe 2 : les deux premières “réponses” (niveau facile)

On jouera les 5è cases et 4è cases sur la première corde (A ou la)

Groupe 3 : la fin de la phrase (niveau avancé)

On jouera les 8 dernières notes :

Les 3 parties de l’introduction bout à bout

Pour se faire une idée, en attendant de filmer le groupe à l’oeuvre, voici les 3 parties bout à bout :

Strum 1 – refrains ( “tico tico par ci…”)

Grille : Dm A7 A7 Dm Gm Dm E7 A7 (block)

Motif : Bas Haut, Haut,  Haut Bas Haut

Strum partie 2 ( couplet “on dit souvent…”)

Grille : F C7 C7 F F Gm C7 F

Strum alternatif partie 2 : percussion en accord Z

Final

Pour finir le morceau, on répète la dernière phrase du refrain,

“de sa moustache en crocs lustrée de gomina, il fait rêver tous les jupons de l’Alhambra”

on reste suspendu en trémolo sur l’avant-dernier accord,

et on termine par trois coups “cha cha cha” sur le ré mineur, en étouffant bien après avoir joué.

Basse

Les temps à marquer pour la basse sont le 1 et le “et” après le deux…

Exemple avec des notes à vides :

 

 

 

La boîte à Strums #02 – Bzz Bzz Bzz

René propose un strum pour sa propre chanson d’inspiration Bourvilienne

On peut décrire ce rythme ainsi :

En “OBAO” :

Refrain : Bas, Bas, Bas haut ,  haut

Couplet : Bas, Bas Haut, Haut, Bas

 

En solfège :

Refrain : noire noire deux croches demi soupir croche

Couplet Noire, DEux croches,demi soupir croche , noire

Et voici la vidéo :

 

La boîte à Strums #01 – La vie en rose -Bas, Bas Haut, Bas, Bas

Anne-Marie propose La Vie En Rose, en anglais, façon Cynthia Lin.

Voici notre partoche maison

On peut décrire ce rythme ainsi :

En “OBAO” : Bas, Bas haut , Bas, Bas

En Konolol : Da Take  Da Da

En “un nez deux zé” : Un Deux et Trois Quatre

En solfège : noire deux croches noire noire

Et voici la vidéo :

Pour travailler, tempo plus lent, au métronome, main droite seule, puis les deux mains :


Les accords : (refrain et pont)

Cm6          G             Bbdim         Am   /   D7

Partie “COUPLET 2”

D7 G E7 Am D7 G E7 Am7 D7