A message to you, Rudy – The Specials

Nous proposons de reprendre le morceau A message to you, Rudy, en nous basant sur la reprise des The Specials(1979) de ce classique RockSteady de Dandy Livingstone (1967).


The Specials – A Message To You, Rudy

La partoche

Voici notre partoche officielle, avec le logo Top 5, merci Virginie 😉 partoche

Le strum

Tout d’abord, les accords pour le strum seront très simples : C F et G

Le strum sera sur l’after beat ! A savoir entre les temps, soit à contretemps, soit en H H H H…

Il est souvent difficile de ne pas se décaler, aussi voici une astuce : sur le premier temps, jouer la première corde du ukulélé, pas très fort. Pour que ça sonne encore mieux, on étouffera les accords juste après les avoir joués.

Ci dessous une vidéo du strum, c’est la même chose en boucle tout le morceau, couplets comme refrains.

Ça ne vous parle pas ? Voici une petite vidéo tuto plus explicative ! En 6 minutes, vous aurez les clés pour jouer en contretemps une rythmique reggae simple 🙂

Le riff

Le riff est très simple à jouer, il est caractéristique de ce morceau.

Pour un orchestre de ukulélés, un ukulélé peut jouer ce riff en même temps que le strum. Il se jouera sur la mesure de do, et fera silence sur les mesures de fa et sol.

La ligne de basse

Au ukulélé basse, vous pouvez jouer la ligne de basse :

Top 5 à la Maison du Citoyen

Version Home studio

La version Top 5 enregistrée en Home Studio !

https://soundcloud.com/arnal-sauvage/a-message-to-you-rudy

La version originale

La version des “The Specials” est la reprise du morceau de Dandy Livingstone…

Saurez-vous retrouver la tonalité originale ? Laissez-là en commentaire !

2 réponses sur “A message to you, Rudy – The Specials”

    1. Salut Full Bazar !
      Merci, ça fait plaisir !
      Bien le bonjour aux copains du LOUP 🙂

      Pour la tonalité originale, notre copain Bernie des rendev’uke avait répondu LA (La (F#m) D E),
      quant à moi, je dirai entre le la de Bernie et ton Si :
      Bb (Gm) Eb F

      On dirait que les cuivres sonnent faux, d’ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *